CréaTalents 2022

Mardi 11 octobre 2022 s’est déroulée la finale du CréaTalents, le challenge des étudiants et jeunes diplômés des Hauts-de-France dans le domaine des industries culturelles et créatives ! 

Les finalistes ont eu 7′ pour pitcher leur projet devant notre jury et le public !

Découvrez les résultats :

Prix numéraires :
– Prix numérique/design de 1000€ : Romane Poupelin et Yomara Linares Navarro, étudiantes à l’Université Polytechnique Hauts-de-France pour leur projet transmedia Metal Sisters.
– Prix images de 1000€ : Isadora Lebon, étudiante à l’école e-artsup de Lille, avec son court mérage en animation traditionnelle numérique Pone.
– Prix Coup de cœur du jury de 1000€ : Rozenn Busson, étudiante à l’ÉSAAT de Roubaix pour son court métrage d’animation en peinture animée IRA.

Prix d’accompagnement :
– Prix Génération Hauts-de-France : DYS moi tout, un serious-game interactif  sur les troubles neurodéveloppementaux de Vinciane Vanderveken et Constance Helin, étudiantes à l’Université Polytechnique Hauts-de-France.
– Prix Les rives créatives : Le Fossile magique, application de visites de musée de Lucas Lacroix et Vianney Chantry, étudiants à l’Université Polytechnique Hauts-de-France.
– Prix Noranim : Sarcocarpe un court métrage d’animation en 2D de Milena Mattioli étudiante à l’École Supérieure Arts Appliqués Textile de Roubaix.


Plus d’infos sur les 6 PROJETS FINALISTES :

DYS moi tout, un serious-game de Vinciane Vanderveken et Constance Helin – UPHF (Valenciennes).
Ce serious-game interactif explique ce que sont les troubles neurodéveloppementaux de façon ludique aux jeunes enfants.
L’utilisateur expérimente le trouble DYS d’un enfant à travers différents mini-jeux. Il incarnera ce dernier pour se mettre à sa place. Une narration construite sous forme d’animations sera présente au fil de son parcours, afin de lui expliquer les différentes difficultés que cet enfant peut rencontrer, au cours d’une journée à l’école.

Ira, un court métrage d’animation de Busson Rozenn – étudiante à l’ESAAT, Roubaix.

Ira est un court métrage de 5 minutes en peinture animée, sur la colère féminine et son coté libérateur et émancipatoire.
Pour échapper aux voix qui la tourmentent, Ira déclenche l’éruption du volcan. Elle danse dans un univers volcanique à travers les explosions. Mais sa colère est infinie et devient destructrice. Des femmes, habitant dans les volcans, chantent pour harmoniser la colère et créer une symphonie.

Le Fossile magique, une application de Lucas Lacroix, Talal Afyouni et Vianney Chantry – UPHF (Valenciennes).

Cette application souhaite moderniser la visite de musée pour les enfants, en premier lieu, l’exposition de la galerie de paléontologie de Paris.
Elle transforme le visiteur en héros devant remplir différents mini-jeux afin de sauver le monde.
Par le biais des activités, les enfants en apprennent davantage sur les notions élémentaires de la paléontologie.

Metal Sisters, un projet transmédia de Romane Poupelin et Yomara Linares Navarro » – UPHF (Valenciennes).

Le but de Metal Sisters est d’exposer le manque de représentation et de valorisation des femmes musiciennes dans les genres metal.
Le projet est constitué d’une application permettant de mettre en contact des musiciennes pour trouver plus facilement des personnes avec lesquelles jouer, ainsi que d’un site web destiné à un public plus général, dont le but est de sensibiliser au manque de représentation des femmes sur scène et dans le public.

Pone, un court métrage d’animation d’Isadora Lebon – E-artsup (Lille).
Ce court métrage de 5 min en animation traditionnelle numérique à la volonté de montrer de manière humoristique que le chaos peut amener à la créativité.
Lexy est une jeune styliste qui peine à finir sa nouvelle collection. Elle cherche alors le calme pour trouver de l’inspiration. Mais Pone, une petite créature voulant de l’attention, ne va pas lui laisser de répit.

Sarcocarpe, un court métrage d’animation de Milena Mattioli – étudiante à l’ESAAT (Roubaix).
Ce court métrage d’animation en 2D de 12 min nous invite dans l’intimité de Lilwenn à s’interroger sur la place des femmes dans la société et le regard porté sur le corps féminin.
Une jeune femme rentre chez elle. Elle se déshabille et fait sa toilette. Elle soigne ensuite son apparence, se maquille, s’habille et se coiffe. Pendant qu’elle effectue cette routine, elle se livre à la fois à une transformation physique et à une interrogation sur elle-même, son métier et la société.


Lire le règlement du CréaTalents 2022
Télécharger la présentation du CréaTalents en quelques slides
Une Question ? creatalents@pictanovo.com


Voir les résultats de l’édition 2018
Voir les résultats de l’édition 2019
Voir les résultats de l’édition 2020
Voir les résultats de l’édition 2021